Le bokwa, c’est mieux que la zumba ?

Danse africaine, la capoeira et le kickboxing dans un même sport

Le 29/08/2013

Si le phénomène zumba n’a pas réellement séduit les hommes, il pourrait en être tout autrement pour son successeur, le bokwa.

La zumba s’est déjà trouvé un successeur ! Le cours de fitness-danse, qui permet aux sportifs stressés de se déchaîner, passe désormais la main à une activité proposant le même état d’esprit : le bokwa. Tout droit venu des États-Unis, ce cours combine les mouvements de la boxe et ceux du kwaito, une danse de free-style sud-africain qui n’est pas sans rappeler la capoeira. D’où le nom bo-kwa.

Cardio et renforcement musculaire en musique

Sur les tubes du moment, les sportifs s’agitent et reproduisent une chorégraphie simplissime, facile à mémoriser. Les pas simulent en effet l’écriture de chiffres et de lettres sur le sol. Toutes les parties du corps sont sollicitées. On améliore son rythme cardiaque et son endurance, on renforce le travail musculaire. Les calories sont brûlées facilement, alors que les élèves ont seulement l’impression de s’amuser. Il y a comme un goût de zumba

Le Club Med Gym, précurseur

En France, le Club Med Gym est précurseur en la matière, puisque des cours de bokwa fitness sont déjà intégrés dans le planning de certains clubs parisiens et franciliens. Mais, à l’étranger, l’activité est déjà très populaire, aux États-Unis, mais aussi en Allemagne où le salon FIBO – la grand-messe européenne du fitness –, a dévoilé son concept en avril dernier. D’ailleurs, on vous en avait déjà parlé ici.

Pour lire l’article c’est ici